Les établissements d’enseignement supérieur technique privé hors contrat délivrent des diplômes qui leur sont propres.

Afin de faciliter la lisibilité de ces titres et d’en garantir la qualité, un registre national, le RNCP (registre national des certifications professionnelles) a été créé en 2002.

Il diffuse en direction du grand public et des entreprises, tant en France qu’à l’étranger, une information actualisée en permanence sur les certifications professionnelles (diplômes/titres) qui font l’objet d’une reconnaissance nationale.

L’enregistrement

Les écoles d’enseignement supérieur technique privé forment à des métiers identifiés : chef de projet en communication, manageur des entreprises de la communication, par exemple. Cet enseignement « professionnalisant » est leur raison d’être et c’est donc à partir de ce postulat que la procédure d’enregistrement a été établie.

Procédure

  • 1/ Définir précisément le métier auquel l’établissement forme (ou les métiers) et écrire, pour chacun d’entre eux, un référentiel reprenant l’ensemble des activités et responsabilités de manière détaillée.
  • 2/ En extraire les compétences et capacités nécessaires pour leur pratique.
  • 3/ Expliquer le dispositif d’évaluation qui permet de valider l’acquisition de ces compétences.
  • 4/ Présenter un suivi de la carrière des diplômés (et de leur évolution) sur 3 ans minimum, afin de démontrer que les étudiants exercent bien les métiers auxquels ils ont été formés, au bon niveau de responsabilité et de rémunération.

3 commissions paritaires (régionales, spécialisées et nationales) décident ensuite de l’enregistrement du titre et de son niveau. Les niveaux sont au nombre de 7 et correspondent, chacun, à des fonctions spécifiques. L’École Supérieure de Publicité possède des enregistrements à deux niveaux dont un au niveau 1, le plus élevé de la nomenclature CNCP :

 

 Nomenclature CNCP  Classification
éducation nationale
 équivalence
européenne
 Exemples
de métiers
 Niveau 1  Grade de master  Niveau 7  Manageur des entreprises de la communication, directeur de la communication
 Niveau 2  Grade de licence  Niveau 6  Chef de projet en communication, concepteur en communication visuelle

 

Afin de garantir l’adéquation des enseignements avec les évolutions des métiers, les titres ne sont enregistrés que pour une période donnée : de 1 à 5 ans

Le répertoire est consultable à l’adresse suivante :
www.rncp.cncp.gouv.fr/

Pour plus d’informations sur les titres délivrés par l’ESP :

Niveau bac+3 :
le titre ESP « chef de projet en communication et publicité » (Bachelor en 3 ans) est certifié par l’Etat niveau 2

Niveau bac+5 :
le titre ESP « manageur des entreprises de la communication » (Mastère 2) est certifié par l’Etat niveau 1

 

LES ACCRÉDITATIONS INTERNATIONALES

IAA

Diplôme à dimension internationale. En fonction de l’option choisie par l’étudiant, de son niveau d’anglais et de la réussite de son cursus tant scolaire que professionnel, il peut se voir remettre un IAA Diplôma.

ERASMUS

Organisation de la mobilité en Europe pour les étudiants (stages ou échanges) et les enseignants.

EABHES

Organisme privé d’accréditation qui contrôle la mise en place des principes issus de la Charte de Bologne et confirme la valeur des crédits ECTS octroyés par l’Ecole en vue des équivalences European Bachelor (Bac+3) et European Master (Bac+5)
Pour plus d’informations : www.eabhes.eu

CAMPUS FRANCE

Agence française pour la promotion de l’enseignement supérieur, l’accueil et la mobilité internationale